mardi 8 mars 2016

Le 8 mars: fête des femmes en Guinée


Nous célébrons aujourd’hui en Guinée, à l’instar de toutes les autres nations indépendantes du monde entier, le 8 mars : « la journée internationale de la femme » qui chez nous est plus connue sous l’appellation de « fête des femmes ».
C’est une fierté et un acte de reconnaissance vis-à-vis de nos mères et sœurs que le fait de reconnaître leurs droits et de leurs donner la place qui leur revient.
A cet effet, je leurs dédie donc ce billet de blog pour leur magnifier toute ma gratitude et mon amour pour elles.
Femme de Guinée, femme noire, femme africaine, femme tout court ; le 08 mars 1977, l’organisation des nations unies (O.N.U) a adopté  une résolution enjoignant ses Etats membres à célébrer une journée en ton honneur, ‘’une journée des nations unies pour les droits de la femme et la paix internationale’’. Une journée beaucoup plus connue sous le nom de « journée internationale de la femme ».
En ce jour donc nous te rendons hommage pour ce que tu as fait et que tu continues toujours de faire pour nous.
Reconnaissons, chers frères, les mérites de ces braves femmes qui le matin sont debout, partent à leurs différentes occupations pour subvenir à leurs besoins fondamentaux et qui pour la plupart représentent un pilier central dans nos différents foyers.
Parmi elles il y a des mariées qui, loin d’être un fardeau pour leurs époux, soutiennes leurs maris surtout dans les périodes de vaches maigres ; les nourrissent ainsi que leurs enfants.
Certaines sont veuves avec des enfants mais l’on ne sentira jamais l’absence de maris.
D’autres occupent même des places de hautes responsabilités tels que : présidente de la république, ministre, directrices d’administration, soldat et j’en passe…
Il est donc temps pour nous de changer de mentalité et de chasser les préjugés selon lesquels la femme est un être faible et inférieur. Elle ne représente pas le « sexe faible » car tout ce que font les hommes elles peuvent l’accomplir également.
Rangeons de côté nos mentalités de machos et regardons la vérité en face : la femme est brave aussi bien que l’homme. Alors je ne vois pas pourquoi elle ne mériterait pas la place qui est la sienne. Puisque de toutes les façons c’est avant tout notre douce moitié, alors témoignons lui de la douceur dont elle mérite…


Bonne journée internationale des femmes à toutes et à tous et bonne fête des femmes à mes chères mères et sœurs guinéennes