mercredi 29 mai 2013

Le château d'eau de l'Afrique de l'ouest


Pas une goutte d’eau à la pompe
L’eau est bel et bien source de vie
Alors il faut aller la chercher où qu’elle se trouve
Sortez vos bidons, vos seaux
Prenez vos brouettes, vos motos, vos charrettes
Allez-y !
Allez-y jeunes garçons et filles, femmes et hommes, vieillards
Allez chercher la vie
Même si cela vous impose de marcher longtemps
Même si cela vous impose de gravir des collines,
Même si cela vous impose de vous rendre de quartier en quartier
Patientez de longues minutes  dans les queues formées devant les rares robinets
Allez chercher la vie
Qu'elle est belle cette vie
Malgré sa rareté, son éloignement
L’eau est douce, belle, savoureuse, onéreuse et vitale
Elle qui chante dans ce bidon à la satisfaction de cette merveilleuse créature
Qui doit la transporter à la main ou sur sa tête
Elle qui désaltère, lave, cuisine et qui rend humain 
Quelle honte
Le château d’eau d’Afrique de l’ouest
L’on se démerde pour pouvoir avoir de l’eau de boisson
Mieux vaut ne plus enseigner ce charabia dans nos écoles
Les robinets sont secs
Regardez-les
Regardez-les se pavanez dans leurs voitures de luxe
Gros ventres pleins de ténias et d’ascaris
Se remplissant les poches en détournant les deniers publics
Ils osent se dire ‘’cadres’’
Ne leur demandez jamais d’avoir pitié de la population
Dites leurs d’avoir pitié d’eux-mêmes
Le jour où cette population en aura réellement marre
Et que la goutte d’eau cataclysmique fera déborder
Ce trop plein de misère provoquée
Occasionnée par ces gros lards de ‘’cadres’’
Ils dégageront, tous
Le peuple est puissant
Quel que soit sa sous estimation, il est capable de grandes choses
Révolutions qui étonnent toujours
C’est lui le maître, le berger
Il tapera toujours sur le derrière de ces vieux cadres corrompus
Pilleurs de fonds publics
Il vous ramènera sur la bonne voie 
Il décide du chapitre qui sera écrit dans les livres d’histoires
Car il à des pouvoirs divins
Patience, endurance, force et longévité